Société

Une Étude d'impact socio-économique des mathématiques en France, financée par l'Agence pour les mathématiques en interaction avec l'entreprise et la société (AMIES), les fondations Jacques Hadamard et Sciences mathématiques de Paris, le Centre Henri Lebesgue et d'autres labex, est parue le 27 mai 2015. Elle tente de mesurer l'importance des mathématiques pour la société. La valeur ajoutée apportée par les mathématiques en France représente 285 milliards d'euros, soit 15% du Produit Intérieur Brut. Le nombre d'emplois impactés directement par les mathématiques en France s'élève à 2,4 millions, soit 9% du nombre total d'emplois en 2012, tous secteurs d'activités confondus (avec une croissance de 0,9% par an). Voici quelques éléments présentés dans cette étude.

  1. Une recherche d'excellence mais une relation recherche-industrie qui manque encore de structuration : 4000 chercheurs et enseignants-chercheurs, 500 docteurs par an, 60 laboratoires principaux, 2ème rang mondial avec 13 médailles Fields, 16 universités françaises parmi les 200 premières mondiales en mathématiques (classement de Shanghai de 2014) dont 2 dans le top 10.
  2. Des effectifs étudiants dont les mathématiques sont la discipline principale stables et qui pèsent relativement peu mais une formation par les mathématiques significative : 2,1% des étudiants en Master et 2,9% en doctorat ont les mathématiques comme discipline principale, 25% des effectifs étudiants de niveau Bac+2 à Bac+8 sont formés en ou par les mathématiques (2,1 millions d'étudiants formés en activité en 2015), 3 diplômés sur 4 d'un Master en mathématiques travaillent dans le secteur privé.
  3. Top 5 des secteurs les plus impactés par les mathématiques : services IT (75%), R&D scientifique (62%), production et distribution d'électricité et de gaz (57%), extraction d'hydrocarbures (56%), fabrication de produits électroniques (54%).
  4. Les mathématiques sont un facteur essentiel dans la création de valeur et contribuent significativement au développement des technologies d'avenir : 37 technologies clés sur 85 sont impactées par les mathématiques.
  5. 5 compétences clés diffusant dans de très nombreux domaines : Traitement du signal et analyse d'images, Data Mining (Statistiques, analyse de données et apprentissage), MSO (Modélisation - Simulation - Optimisation), HPC (Calcul Haute Performance), Sécurité des systèmes d'informations et Cryptographie.
  6. Qu’elles soient clairement identifiées ou non au sein de l’entreprise, les compétences mathématiques sont considérées comme stratégiques pour la gestion des « opérations courantes » ou la conduite de projets et activités à fort potentiel.